Le nouveau « Rage Yoga » pour libérer votre rage !

Le yoga fait de plus en plus d’émules en France parmi les classes les plus variées de la population. La majorité des adeptes souhaitent travailler leur posture, leur respiration, relâcher les tensions et trouver un nouvel équilibre spirituel. D’autres trouvent la pratique parfois « ennuyeuse » et abandonnent dès le premier cours.

C’est un sentiment compréhensible – certaines personnes ne trouvent pas le même sensation, et ne parviennent pas à se libérer du stress avec le yoga comme ils pourraient le faire, disons, avec du kickboxing.

Mais avec une nouvelle interprétation de la pratique, appelée le « Yoga Rage, » il se pourrait que la pratique fasse de nouveaux adeptes.

Créé au Canada par « Lindsay-Marie Istace » après « une rupture douloureuse », le Rage Yoga est destiné à ceux qui souhaitent améliorer leur posture et leur flexibilité, mais qui ne se sentent pas à l’aise avec le rythme et l’ambiance du yoga « traditionnel ».
Le Rage Yoga s’adresse aussi à ceux qui ressentent de l’agressivité ou de la colère intérieure sur lesquelles ils souhaitent travailler.

« Vous voulez améliorer votre force, votre souplesse et de devenir zen? Vous êtes à la bonne place. »

Lindsay-Marie Istace encourage également les participants à se sentir libre de crier, jurer ou même boire un peu d’alcool tout en effectuant leurs poses – de la musique en métal est aussi souvent passée pendant les séances, avec des titres énergiques, voire énervés, des albums de Metallica ou de Black Sabbath en arrière-plan.

Tout cela peut évidemment ressembler à un blasphème pour ceux qui considèrent le yoga comme une pratique hautement spirituelle. Pour d’autres détracteurs, le rage Yoga est simplement du Yoga « traditionnel » pendant lequel les participants boivent de la bière.

Mais pour les fans de Lindsay-Marie Istace, c’est une alternative nouvelle au Yoga « traditionnel ». C’est aussi une option pour ceux qui se sentent mal à l’aise avec les ambiances trop calmes et spirituelles.

« Quand j’ai commencé à pratiquer les cours de yoga traditionnels, j’ai eu l’impression de ne pas être en phase, de ne pas être réceptive à l’approche des différents studios dans lesquels je me suis rendu. Les Yogis sont souvent très impassibles, sérieux, avec une approche trop sereine des choses. Et ce n’est tout simplement pas ma manière de fonctionner. Lorsque j’ai connu ma rupture, je souffrais, j’étais en colère et je nageais en pleine confusion. Et tout a commencé à sortir alors que je m’entraînais chez moi. Entre les poses, je jurais et je criais. Et ça m’a fait du bien de sortir tout ça alors que j’étais sur mon tapis de yoga ».

Le Rage Yoga n’est pour l’instant pas encore importé en France, mais cela ne serait tarder.

Et vous qu’en pensez vous?

Un exemple de cours de Rage Yoga dispensé par Lindsay-Marie:

Rage Yoga from Elizabeth Cameron on Vimeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *